Nous vous proposons de vous replonger dans l’univers de Brightest Day, pour ce tome n°3, attention, spoilers ! L’univers DC est régi et protégé non seulement par les super-héros qui le parcourent mais également par des corps intergalactiques qui puisent leurs forces dans le spectre émotionnel. Il y a quelque temps une guerre a entraîné ces corps au bord de la destruction. Ils ont du néanmoins opérer une trêve afin de contrer les Black Lantern de Nekron : des héros et vilains ressuscités en zombies extrêmement agressifs. La Nuit Noire faillit engloutir l’univers mais c’est durant cette bataille que les corps découvrirent que la Terre avait une importance particulière car y résidait une Entité contenue dans une Lanterne Blanche. C’est cette entité qui a ramené à la vie douze héros et vilains à la fin de la Nuit Noire et les a envoyés chacun sur une quête personnelle. Parmi, ces héros, Deadman, un ancien fantôme qui investissait le corps des vivants, a reçu une mission particulière : celle de trouver le champion de la Terre, appelé à mener un combat des plus important. Mais la tâche s’avère plus difficile que prévue et après avoir tenté d’enrôler Batman, Deadman comprend qu’il doit d’abord réapprendre vivre. Ce faisant, il entame une romance avec la justicière, avatar de la paix, la Colombe. De leurs côtés les autres revenants ont fort à faire. Ainsi, Aquaman retrouve Black Manta, son ennemi juré, qui avait, en son temps, assassiné son fils. Juste retour des choses, Aquaman doit désormais composer avec le jeune Jackson Hyde, un adolescent qui vient de découvrir qu’il était le fils de Manta et qu’il disposait de pouvoirs exceptionnels.

http://www.urban-comics.com/wp-content/uploads/2013/10/brightest_day_3.jpg

Image tirée de Brightest Day tome 3

Hawkman et Hawkgirl sont quant à eux fait prisonniers sur Hawkworld, une dimension où règne la propre mère de Hawkgirl, alliée à Hath-Seth, puissant sorcier qui a pour seul objectif de tuer le couple, au cours de toutes ses réincarnations. J’onn J’onzz, le Limier Martien enquête, lui, sur un tueur en série, qui se révèle être la dernière Martienne verte ; D’Kay. En manipulant l’esprit de J’onn, cette dernière arrive à lui faire croire qu’il est de retour sur Mars, et que sa famille est vivante. Mais J’onn se libère de son étreinte… Pour Firestorm, l’enjeu n’est ni plus ni moins que la survie de l’univers. Être nucléaire composé de deux personnalités, le sportif Ronnie Raymond et l’intellectuel Jason Rusch, Firestorm est en effet une bombe à retardement prête à exploser si les deux jeunes hommes n’accordent pas leurs psychés. Or, Ronnie, sous l’influence des Black Lantern, avait en son temps tué la petite amie de Jason… Une violente dispute les amène à exploser pour de bon… Dans cet album, Geoff JOHNS et Peter TOMASI font se rejoindre tous les fils narratifs dans un final qui fait intervenir deux personnages anciens de l’univers DC, qui avaient jusqu’alors principalement évolué sous la ligne éditoriale Vertigo. Leur retour annonçait ainsi le changement d’univers et la Renaissance amorcée par Flashpoint et qui allait donner lieu à la Ligue des Ténèbres et la ligne « Dark » du nouvel univers DC.

Plus d'articles