Peu d’adversaires peuvent se targuer d’avoir brisé Batman, au propre comme au figuré. C’est pourtant l’exploit qu’accomplit Bane, un ennemi surgi de l’ombre et qui utilise à la fois son cerveau et ses muscles en vue d’abattre le chevalier noir.

Nous sommes dans les années 1990. L’industrie de la bande dessinée connaît de nombreux bouleversements (apparition de nouvelles maisons d’édition, justiciers plus violents, couvertures à gadgets) et les équipes éditoriales de l’éditeur DC estiment qu’il faut proposer des sagas d’envergure en mettant les plus grands héros dans des situations aussi inattendues que spectaculaires, susceptibles de séduire des lecteurs plus exigeants que jamais.

UN ENNEMI INVINCIBLE

En 1992, l’éditeur frappe un grand coup avec la saga de « La Mort de Superman » (à découvrir en deux tomes dans la collection « DC Essentiels »), qui oppose le protecteur de Metropolis à Doomsday. L’intrigue voit la chute, le remplacement puis le retour du héros, et remporte un grand succès, à la fois critique et commerciale.

Sous l’instigation du responsable éditorial Denny O’NEIL, un projet d’une envergure comparable est mis sur pied autour du personnage de Batman. À l’image de son collègue de Metropolis, le héros de Gotham est alors attaqué par un adversaire nouveau, qui parvient à faire ce que le Joker ou le Pingouin n’ont jamais réussi : vaincre le Chevalier Noir.

Faisant sa première apparition dans Vengeance of Bane #1, daté de janvier 1993, le mystérieux criminel prend rapidement une place incontournable dans les séries consacrées au justicier dès les mois suivants, s’imposant comme un tacticien hors pair capable de tirer parti de la criminalité endémique à Gotham City. Cependant, Bane n’a en commun avec Doomsday que sa nouveauté. Là où le tortionnaire de Superman est une force de la nature ne comptant que sur sa puissance physique, le mystérieux comploteur, s’il dispose d’une carrure impressionnante, frappe avant tout avec son arme la plus redoutable : son esprit. Le personnage masqué est par essence un stratège, qui organise une évasion massive afin d’épuiser le justicier et de porter le coup fatal quand il ne peut plus se défendre (une saga à découvrir dans Batman Knightfall tomes 1 à 5, collection « DC Classiques »).NON À LA DROGUE

La puissance musculaire de Bane est encore augmentée par l’usage du « Venin », un sérum donnant une force à la hauteur de la folie qu’il suscite. Cela fait de lui un adversaire redoutable. Mais le priver de sa drogue ne résout rien à l’affaire. Bane est capable d’organiser des plans complexes et de se battre sur le terrain, tout en se débarrassant des effets secondaires du Venin, dont il se dispense alors qu’il rencontre Ra’s al Ghul, un autre ennemi de Batman, à la tête de la Ligue des Assassins (à découvrir dans La Revanche de Bane, collection « DC Nemesis »).

L’adversaire de Batman décèle en Bane un potentiel, et fait de lui son protégé, lui confiant des missions vitales et laissant sa fille Talia se rapprocher du vainqueur de Batman. Une relation alors teintée de respect mais également de défi s’installe entre les deux alliés de fortune. Certaines informations concernant le passé de Bane sont alors dévoilées aux lecteurs, qui apprennent que cet homme sans nom a passé une grande partie de sa vie dans une prison, étudiant la stratégie et les jeux d’échecs.LE ROI DE GOTHAM

Dans les années 2000, le personnage fait de nombreuses apparitions dans la série Secret Six, où sa personnalité apparaît plus complexe que jamais. Tenté par une certaine forme d’héroïsme, il prend la tête d’une équipe de bandits repentis, s’opposant ainsi aux Secret Six de Scandale Savage.

Par la suite, à la faveur de l’événement Forever Evil, durant lequel le Syndicat du Crime venu de Terre 3 prend le pouvoir sur la planète, Bane tente de profiter de la confusion et de l’absence de Batman afin de prendre le contrôle de la ville de Gotham, dont il affirme devenir le nouveau protecteur. Luttant contre d’autres vilains et s’opposant aux Ergots de la Cour des Hiboux, il finit par affronter Batman, venu réclamer son territoire (à lire dans Forever Evil #2 à 7).

En se rendant à Santa Prisca, Batman sait qu’il ne pourra venir à bout de son adversaire par la seule puissance de feu de son équipe. Il lui faudra donc user de stratégie. Le choix de ses alliés en la circonstance n’est sans doute pas innocent. Face à Bane, le héros doit utiliser davantage son esprit que ses muscles.

 

batman-rebirth-5
 Batman rebirth #5

Afin de l’emporter sur Bane, Batman a réuni une équipe de criminels dans le but de prendre d’assaut le pénitencier de Santa Prisca, réputé inexpugnable. La course poursuite continue, alors que les pires criminels tentent de libérer Double-Face, le prisonnier du Chevalier Noir, tandis que Duke Thomas enquête sur Monsieur Zsasz. Le « Syndicat des Victimes » tente de convaincre Spoiler de se joindre à eux. La jeune fille, marquée par la disparition de Red Robin, trahira-t-elle Batwoman ?. Quant à Nightwing, après le dernier round face à Raptor, il cherche conseil auprès de Superman. (Contient les épisodes US BATMAN #10 et #11, DETECTIVE COMICS #944 et #944, NIGHTWING #4 et #9, ALL-STAR BATMAN #3)

Découvrir

Plus d'articles