fbpx

Lorsque Bruce Wayne a choisi de se parer du costume du Chevalier Noir, il savait qu’il était d’une importance capitale de collaborer avec la police de Gotham, malgré les dissensions que son implication dans les enquêtes criminelles risquait de causer. Et Batman a fini par trouver un allié en la personne de James Gordon, un capitaine de police arrivé de Chicago peu de temps auparavant.

Les deux hommes ont tôt fait de comprendre l’intérêt de travailler ensemble, et malgré leurs nombreux désaccords, tous deux ont fini par trouver un terrain d’entente. Au fil des années, leur relation s’est affermie et ils ont pu établir une sorte de complicité, qui s’est rapidement mue en une amitié sans faille. Conscients de l’importance de leur lien, ils n’envisagent maintenant plus les choses sans l’appui de l’autre.


Ainsi, quand la rumeur dit qu’un policier a reçu trois balles dans le dos, Batman se précipite, constatant l’impensable. Tous les policiers de la ville sont réquisitionnés. Le branle-bas de combat est sonné. On vient de tirer sur un de leur collègue, et il s’agit d’un homme d’importance, leur meneur, le commissaire incorruptible de Gotham, James Gordon. Entre la vie et la mort, il repose sur un lit d’hôpital, que Batman ne se résout pas à quitter. Catwoman, retrouvée sur les lieux de l’attentat, est le premier suspect, mais la Bat-Famille, composée de Robin, Nightwing, Oracle, Batgirl et Azrael, venue en renfort sur cette affaire capitale, n’est pas dupe. De son côté, la police enquête. Bullock, Montoya et Allen, aidés des alliés de Batman, finissent par trouver un autre suspect, un collègue policier. Suite au No Man’s Land (voir BATMAN – NO MAN’S LAND tomes 1 à 6), la police, en manque d’effectif, a dû se résoudre à embaucher des hommes qui n’étaient pas irréprochables. Ainsi, de nombreuses années auparavant, Jordan Rich, qui a changé de nom pour Reynolds, s’était fait arrêter pour avoir entretenu des liens avec la mafia de Chicago. Et le policier qui l’avait mis aux arrêts n’était nul autre que Gordon lui-même, lorsque celui-ci officiait encore dans la Cité des Vents. Montoya et Allen ne trouvent malheureusement aucune preuve, et Jordan est relâché…
Renee Montoya ne compte cependant pas en rester là et s’introduit chez lui, arrêtée au dernier moment, avant de commettre l’irréparable, par son collègue Harvey Bullock, qui ne veut pas la voir tomber si bas…
Heureusement, Gordon s’est remis sur pied. S’aidant d’une canne, il revient lentement de blessure, conscient que les balles qu’il a reçues auraient pu lui être fatales. Peut-être est-il temps pour lui de laisser place aux autres, de prendre sa retraite… Sa décision est prise, et cela risque de bien compliquer les choses pour le Chevalier Noir, qui va devoir apprendre à gagner la confiance de son remplaçant, Michael Akins. Et ce ne sera pas simple quand on sait que Bruce Wayne a maintenant un – ou plutôt une – garde du corps, Sasha Bordeaux (voir BATMAN NEW GOTHAM tome 1), qui se fait un devoir de ne pas le lâcher d’une semelle…

batman-new-gotham-tome-3

Depuis peu, les États-Unis ont un nouveau président, et il s’agit de nul autre que du pire ennemi de Superman : Lex Luthor.

Avec le Chevalier Noir de Gotham, les deux justiciers vont devoir faire front commun contre cet adversaire qui a maintenant la loi de son côté. Et ce ne sera pas de tout repos pour Batman, qui dispose à présent d’un – ou plutôt d’une – garde du corps : Sasha Bordeaux. Suspicieuse, cette dernière n’est pas du genre à se laisser duper facilement, d’autant qu’elle est persuadée que son employeur a bien plus à cacher qu’il ne veut bien l’admettre.Découvrir

Plus d'articles