Art SPIEGELMAN : « Le bougre est bel et bien un génie  »