fbpx

Aquaman Roi de l’Atlantide, est considéré comme le protecteur des océans, et en tant que tel, il doit faire face à toute menace, qu’elle vienne de l’extérieur, comme de l’intérieur. Aussi, quand des terroristes xénophobes tentent un coup d’État, le roi n’hésite pas à les affronter en personne.

À la tête de ce groupuscule appelé Le Déluge, l’Atlante Corum Rath complote pour destituer Aquaman, ne comprenant pas que ce dernier parlemente avec la surface et ses « rampants » – sans compter qu’Arthur est un « sang‑mêlé », étant issu des deux mondes.
Mais Corum Rath n’est pas le premier opposant qu’il doit repousser, et ne sera pas le dernier. Une fois le danger écarté, Aquaman n’oublie pas que sa qualité de souverain lui confère également un rôle politique, qu’il choisit de mener à bien dans l’optique de rapprocher l’Atlantide et les nations de la terre ferme. Ainsi met-il sur pied dans le Massachusetts une ambassade atlante, baptisée la station Embruns. Mais un ennemi de longue date refait surface et choisit de frapper le jour de son ouverture en la faisant exploser. Black Manta n’a pourtant rien d’un dissident politique, ses raisons étant plus personnelles, puisqu’il considère Aquaman comme le responsable de la mort de son père et lutte depuis pour se venger de l’Atlante.

Cette vengeance, à laquelle Aquaman met rapidement fin en neutralisant le tueur, aura cependant de graves répercussions, les États-Unis considérant que le royaume de l’Atlantide est loin d’être stable.
D’autant que les problèmes s’enchaînent avec l’attaque d’un navire américain… une offensive revendiquée par l’Atlantide et dont Aquaman ne sait rien. Celui-ci consent alors à être placé en centre de détention et confie les rênes du royaume à sa fiancée, Méra, qui – déjà accablée par des prophéties qui la voient comme celle qui provoquera la chute de l’Atlantide – va devoir apprendre à contrôler ses émotions face aux dirigeants de la surface. Mais devant une telle injustice, la femme de Xebel finit par sortir de ses gonds et libère son bien-aimé – contre son gré. Un acte diplomatiquement très dangereux qui oblige l’État de la surface à faire appel à… Superman. Pourtant allié d’Aquaman au sein de la Ligue de Justice, l’Homme d’Acier en vient aux mains avec l’Atlante, qui réussit finalement à le convaincre de lui laisser reprendre le contrôle de la situation
Arthur s’emploie donc à découvrir qui est à l’origine des multiples attaques à l’encontre des habitants de la terre ferme et apprend que ce n’est pas, comme il s’y attendait, un nouveau complot de Corum Rath, encore sous les verrous. Et un nom semble sortir du lot, celui de N.E.M.O., une organisation qui sévit depuis des décennies et qui a pour but de contrôler le monde, et particulièrement les océans. Seul souci sur la route de cette société secrète : l’Atlantide. Ils seraient donc responsables des récentes offensives. Le dirigeant de cette dangereuse organisation se fait appeler Le Pêcheur, mais ce qu’Aquaman ignore encore, c’est que ce n’est autre que Black Manta, qui y a vu l’opportunité de prendre sa revanche sur son rival de toujours… Et il n’a pas dit son dernier mot.

aquaman-rebirth-tome-2

Découvrir Aquaman

Le roi de l’Atlantide, Arthur Curry, a toujours été piégé entre deux mondes.

Et si réussir à garder un équilibre entre les peuples de la terre ferme et ceux des océans s’avère bien compliqué, Black Manta, son pire ennemi, ne rend pas les choses plus faciles. À la tête d’une organisation baptisée N.E.M.O., il est maintenant prêt à mettre son plan de vengeance à exécution, consistant à voir les deux patries d’Aquaman, les États-Unis et l’Atlantide, s’entre-déchirer…

Découvrir

Plus d'articles